La première des 2 EXPOSITIONS D'HIPPOCAMPES qui constituent l'évènement hippocampe de 2010

 

 

 

 

 DRAGONS des MERS le TEMPLE des HIPPOCAMPES

 

UN GRAND SPECTACLE PAR L'AQUARIUM SEA LIFE PARIS VAL D'EUROPE

 

 

 

 

AVANT LA VISITE

 

Dans sa présentation sur FR3, Julien Berlot, biologiste marin à la SEA LIFE FOUNDATION précise bien que tous les hippocampes présentés ici au public proviennent d’élevages. Ce point est particulièrement important et l’on ne peut que s’en réjouir. Il est d’ailleurs à noter que SEA LIFE a lancé son propre élevage d’hippocampes dès 1995 à Weymouth en Angleterre et qu’actuellement au moins 8 SEA LIFE élèvent diverses espèces d’hippocampes.

 

 

LE LIEU :

L’aquarium SEA LIFE de Paris Val d’Europe, en Seine-et-Marne, est d’un accès aisé ; nous prenons le RER A et en route de La Défense pour la station val d’Europe ; après une cinquantaine de minutes nous arrivons à la gare de Val d’Europe ; il reste à se diriger vers le centre commercial Val d’Europe, à le traverser de bout en bout pour arriver enfin à l’escalier qui va nous conduire au temple des hippocampes.

 

 

 

 

 

L’ACCUEIL :

L’accueil est excellent et le personnel très cordial à la caisse ; on nous rappelle de ne pas utiliser de flash sur les hippocampes ; parfait. Nous achetons aussi le guide 2009 qui nous a été gentiment présenté et l’on nous donne 2 documents, le plan 2010 de l’aquarium et  un mini fascicule qui présente les hippocampes que nous allons voir.

 

 

LA VISITE

 

Il nous faudra traverser tout l’aquarium SEA LIFE pour trouver nos favoris. Nous pourrons constater que cet aquarium a énormément progressé depuis notre dernière visite en 2007 : on peut voir des nautiles et des méduses ainsi que divers coraux vivants en nombre. Parfait, mais voici enfin l’entrée du temple perdu des hippocampes où un jeune public d’écoliers fait part avec grand bruit de son étonnement et de son émerveillement devant les créatures présentées.

 

 

 

 

Il y a deux grandes options quant à la présentation d’hippocampes : recréer leur milieu naturel ou établir un milieu artificiel. L’aquarium SEA LIFE Val d’Europe qui fait partie du groupe Merlin Entertainments une société de divertissement familial de dimension internationale (la deuxième après Disney) a choisi la deuxième option.

Mais le but principal ici est de divertir le visiteur tout en l’instruisant sur le monde des hippocampes et dragons de mer ; l’exposition est donc organisée comme un beau spectacle.

 

LE DECOR :

La pièce qui contient les 7 bacs annoncés se trouve dans une pénombre qui les enveloppe (l’interdiction de prendre des photos au flash est clairement rappelée). Par contre nous n’avons pas vu la nursery annoncée : absente ou trop discrète ?

Un décorum de style temple perdu d’une civilisation mystérieuse donne à l’ensemble un attrait certain : le temple des hippocampes aux incroyables créatures féériques s’ouvre au spectateur.

 

 

Chaque bac est décoré artificiellement par de fausses algues ou plantes. La lumière légère et colorée accentue l’effet féérique du lieu. Cela a le bonheur de plaire aux enfants des écoles qui visitent en nombre le lieu et aux adultes qui découvrent les hippocampes.

 

 

 

 

 

Des écrans tactiles placés entre les aquariums permettent aux visiteurs d’en apprendre plus sur les êtres incroyables que l’on peut voir ici.

 

 

Le point de vue de l’aquariophile

Les hippocampes ne vivent pas obligatoirement dans si peu de lumière. Ils vivent là où leur nourriture vivante vit. Dans un bac il faut leur offrir toutes les lumières, de la plus vive (HQI de 150 watts) qui favorise algues et coraux, à la plus sombre (abri sous roche vivante) ; à eux de choisir selon leur humeur du moment (chasse ou repos).

 

 

Le côté artificiel du décor permet en fait une installation plus simple et rapide puis un entretien plus aisé et une non variabilité des paysages mis en scène ; le bonheur pour les employés et les visiteurs . Quant aux hippocampes, ils n’ont rien contre une décoration artificielle ; cependant une décoration naturelle (algues, plante, coraux mous) vient toujours accompagnée de bestioles qui sont les proies favorites des hippocampes ; ils peuvent les chasser pendant des heures… C’est leur passe-temps favori.

 

 

LES ACTEURS :

Le principal mérite d’une telle exposition est de présenter des espèces d’hippocampes qu’on ne voit jamais en France.

On peut regretter que le nom des espèces n’apparaisse pas clairement sur chacun des aquariums. Nous n’avons en effet rien vu. En effet parfois ce sont de petits détails qui permettent d’identifier les espèces, détails souvent révélés par plusieurs observations. De plus, des espèces différentes ont été présentées dans le même aquarium, ce qui ne simplifie pas les choses.

 

De beaux hippocampes font leur show; des poissons aiguilles les accompagnent; des poissons couteaux viennent aussi étonner le visiteur.

Mais la star du show, c'est à coup sûr un couple de dragons de mer Phylloptères !

 

 

Et ce magnifique spectacle qui en met plein les yeux des spectateurs se déroule sur 7 aquariums, ou plutôt 7 scènes.

 

 

Alors place aux images !

 

(suite et fin en page 2)

 

 

                                                                                   Retour haut de page    2ème partie

Cliquez sur le petit hippo pour lire ou relire ce reportage >>>      

 

*   *  *

 

AQUARIUM SEA LIFE
© 2017 Patrick André
ACCUEIL PLANETE HIPPOCAMPE
TOUT SUR LES HIPPOCAMPES
ORIGINE DES HIPPOCAMPES, FOSSILES & ADN
LE JOURNAL DES HIPPOCAMPES
REPRODUCTION ET ELEVAGE DES HIPPOCAMPES
AQUARIUMS HIPPOCAMPES ET TOURISME
VIDEOS HIPPOCAMPES & DRAGONS DE MER
ACHETER DES HIPPOCAMPES
HIPPOCAMPES ET VIBRIONS
LES MUST DE PLANETE HIPPOCAMPE
CONTACT PLANETE HIPPOCAMPE
NEWS LETTER
LIVRES SUR LES HIPPOCAMPES
QUESTIONS HIPPOCAMPE
FAQ HIPPOCAMPES
ASSOCIATION PLANETE HIPPOCAMPE