DRAGONS des MERS le TEMPLE des HIPPOCAMPES

 

UN GRAND SPECTACLE PAR L'AQUARIUM SEA LIFE PARIS VAL D'EUROPE

2ème partie

Pour lire la 1ère partie, cliquez sur le petit hippocampe >>>

 

 

 

 

LE SPECTACLE :

 

SCENE 1

 

A peine entré dans le sombre temple des hippocampes, le spectateur est attiré par la lumière du premier aquarium qui s’impose au regard et donne le ton de l’exposition : un univers aux teintes rosées crée ainsi une atmosphère étrange et féérique ; alors apparaissent de beaux hippocampes qui se fondent dans une forêt d’algues artificielles, comme des elfes évanescents.

 

 

 

SCENE 2

 

A peine revenu de sa surprise, le visiteur est attiré par le regard d’un superbe hippocampe, bien attaché par sa queue à  une algue factice verte qui monte très haut vers la surface. La scène est plus sobre et permet de bien observer les créatures qui s’y reposent. Mais qui observe donc l’autre ? l’hippocampe ou le visiteur ?

 

 

 

SCENE 3

  

 Tout d’un coup, dans l’aquarium voisin surgissent de la pénombre deux branches flottant entre deux eaux. Une bouche apparaît ; des yeux scrutent les roches. Ces bouts de bois vivants ne sont pas des bâtons de sorcières mais des poissons-aiguilles , plus précisément des Siphonostomes qui vaquent à leurs occupations.

 

 

 

SCENE 4

  

 Le visiteur se retourne sur la lueur rose d’un nouvel aquarium ; de jolis chevaux de mer dansent tandis que d’autres se reposent, l’œil aux aguets. De pseudo algues roses et blanches permettent à ces lutins des mers de vivre une vie paisible dans un paysage irréel. Mais l’apparition d’une fée n’étonnerait plus personne.

 

 

 

SCENE 5

 

  Et puis, à côté, on se croirait en compagnie d’Alice au pays des merveilles : des feuilles avec des yeux et une bouche , non des poissons qui vivent la tête en bas et la queue en l’air. Quoi de plus normal ? non ? ce sont des poissons-couteaux ou poissons-rasoirs. Décidemment les parents des hippocampes sont un peu bizarres.

  

 

 

SCENE 6

 

  Et voici, dans ce Royaume de l’Imaginaire, ceux qui en sont les rois : deux dragons de mer phylloptères. Tout droit sortis d’un dessin animé, ils se déplacent avec grâce, comme suspendus dans une eau que le spectateur ne voit plus. Le spectateur a aussi du mal à imaginer qu’il a devant lui des créatures vivantes ! les seuls « effets spéciaux » ce sont de fausses algues brunes géantes qui s’élèvent fièrement vers la surface ; on se croirait en lisière de la forêt de kelp de Tasmanie. Les deux dragons glissent entre elles et captivent les spectateurs. Une photographie ou un film ne rend pas totalement la réalité. Ces dragons sont vraiment extraordinaires ; il n’y a pas que les enfants qui les regardent bouche bée.

 

 

 

 

 

 

 

SCENE 7

 

 Et pour finir, c’est un hippocampe d’eau froide qui a la vedette, un hippocampe ventru qui semble avoir une chevelure ébouriffée. Il vit en compagnie d’autres hippocampes de son espèce et de poissons aiguilles. . Les enfants s’attardent tous devant ce personnage qui semble être là pour leur dire « au revoir ».

  

 

 

NOTRE AVIS

 

Les plus sectaires reprocheront à l’Aquarium SEA LIFE de ne pas avoir cherché à reproduire les milieux naturels des animaux mais il ne faut pas bouder son plaisir.

Une telle exposition présentant tous ces syngnathes issus de l’élevage ne doit en aucune façon être manquée.

A lui seul le dragon de mer phylloptère mérite d’être vu ; il est très rarement présenté en France. Il éclipserait presque notre favori, l’hippocampe !

L’exposition « DRAGONS DES MERS Le Temple des Hippocampes » est un must où petits et grands passeront un moment des plus agréables devant de surprenantes et magnifiques créatures.

 

Ne vous privez pas d’un tel spectacle !

 

 

 

Pour accéder au site officiel de L'AQUARIUM SEA LIFE PARIS VAL D'EUROPE

 (Centre commercial Val d'Europe 77711 Marne la Vallée )

 cliquez sur ce logo

 

 

*  *  *

 

EDITION DU JOURNAL DES HIPPOCAMPES OCTOBRE-NOVEMBRE-DECEMBRE 2011

  

1 REPORTAGE AU TEMPLE DES HIPPOCAMPES

 

Dans notre dernier numéro, il avait été annoncé que nos reporters étaient retournés admirer l'exposition « DRAGONS DES MERS – LE TEMPLE DES HIPPOCAMPES » de l’aquarium SEA LIFE de Paris Val d’Europe qui avait eu un grand succès ; sa durée était prolongée sur toute l'année 2011.

Voici l'article de cette deuxième visite :

Nous sommes allés directement dans le Temple des hippocampes situé près de la sortie de l'aquarium. Le même décorum nous a encore séduit ; chaque bac est un temple à lui seul.


Les hippocampes adultes sont toujours aussi beaux.


Mais nous étions aussi venus voir s'il y avait eu des reproductions. Où étaient les juvéniles ? Très vite nous allions découvrir les petits nés des amours des adultes. 



Tous très affairés, ils exploraient leurs domaines.



Mais nous recherchions des traces des plus jeunes encore. Nous les avons trouvées dans le bac des hippocampes abdominalis :
Deux types de mini-bacs dans le bac des adultes se trouvaient devant nous ; l'un était fait en acrylique, l'autre était constitué de parois en filet.


A l'intérieur les petits se nourrissaient d'artémias correspondant à leurs tailles avec un appétit certain.




Alors n'hésitez pas à aller leur rendre visite à l’aquarium SEA LIFE de Paris Val d’Europe !

*   *  *

 

L'exposition temporaire "DRAGONS DES MERS - LE TEMPLE DES HIPPOCAMPES" qui devait fermer ses portes en février 2011 est prolongée !

 

 

 

Le public a assuré un gros succès à toutes ses vedettes, hippocampes et dragons des mers !

Un seul conseil, allez voir ou revoir cette exposition !

 

   Retour haut de page    Vers la 1ère partie de l'article          

                            

*  *  * 

 

AQUARIUM SEA LIFE page 2
© 2017 Patrick André
ACCUEIL PLANETE HIPPOCAMPE
TOUT SUR LES HIPPOCAMPES
ORIGINE DES HIPPOCAMPES, FOSSILES & ADN
LE JOURNAL DES HIPPOCAMPES
REPRODUCTION ET ELEVAGE DES HIPPOCAMPES
AQUARIUMS HIPPOCAMPES ET TOURISME
VIDEOS HIPPOCAMPES & DRAGONS DE MER
ACHETER DES HIPPOCAMPES
HIPPOCAMPES ET VIBRIONS
LES MUST DE PLANETE HIPPOCAMPE
CONTACT PLANETE HIPPOCAMPE
NEWS LETTER
LIVRES SUR LES HIPPOCAMPES
QUESTIONS HIPPOCAMPE
FAQ HIPPOCAMPES
ASSOCIATION PLANETE HIPPOCAMPE