Plusieurs questions ont porté sur le test bactéries qui est évoqué dans l'article des MUST DE PLANETE HIPPOCAMPE sur le SITE COMMERCIAL FRANCAIS : nous vous proposons donc  un extrait du livre en cours d'écriture "LES HIPPOCAMPES : UNE HISTOIRE D'AMOUR : MANUEL PRATIQUE DE MAINTENANCE ET D'ELEVAGE DES HIPPOCAMPES EN AQUARIUM" qui est plus précis sur le sujet.

 

 

" LES VIBRIONS ( VIBRIO SP. ) UNE OMBRE SUR L’AQUARIOPHILIE

  

Tous les aquariophiles consciencieux font régulièrement subir une batterie de tests à leur aquarium, de la salinité au KH et autres calcium et iode. Mais ils oublient presque tous un test clef, essentiel, celui des bactéries et surtout celui des plus redoutées d’entre elles, les vibrions.

 

Il faut les comprendre, car si l’on cherche dans les livres et manuels d’aquariophilie, ce sujet est généralement oublié et au mieux vaguement évoqué. C’est le néant au niveau de l’information. Et ils sont si petits ; ces bacilles invisibles mesurent de 0,5 à 50 micromètre (symbole µm, 1µm = 10-6 m soit 0, 000 001 mètre).

 

Et pourtant dès 1999, une étude allemande constatait que 25% des aquariums étaient contaminés par des vibrions et que 29% des coraux malades étaient infectés par ce bacille.

 

La Menace Fantôme :

Mieux informés, les professionnels de l’élevage de poissons ou de crustacés ont pris cet adversaire au sérieux. Ils savent que les vibrions peuvent lancer des attaques foudroyantes et terribles et anéantir leurs animaux en peu de temps.

 

C’est la peste rouge des anguilles et saumons, la bactérie dévoreuse de chair des hippocampes, l’ombre fantôme, un monstre invisible qui peut décimer la population des élevages et des aquariums les plus perfectionnés quand il le veut, d’autant plus facilement que ses principaux prédateurs, protozoaires ou virus sont peu présents dans ces milieux artificiels.

Il est partout, on trouve régulièrement en mer de 10 à 1000 individus par millilitre d’eau l’été.

Il peut attaquer la plupart des êtres vivants, les coraux comme le Pocillopora Damicormis ou les porites, les crustacés, crevettes ou crabes, les poissons et même les êtres humains qui ont mangé des coquillages ou poissons crus ou mal cuits ou encore bu de l’eau contaminée par le tristement célèbre Vibrio Cholerae.

 

Comprendre Leur Mode De Fonctionnement Pour Agir :

Pour vaincre cet ennemi, il faut le comprendre ; une bactérie n’est pas un être aussi simple que cela ; les chercheurs font régulièrement des découvertes étonnantes qui montrent qu’une forme d’intelligence certaine anime ces créatures pour leur permettre de survivre et d’assurer leur reproduction.

Le Super-integron est ainsi un système complexe permettant aux vibrions de modifier leur structure génétique pour créer, entre autre, une forte résistance à des antibiotiques.

 

Les vibrions vont pour se nourrir dans les sédiments : il faut donc contrôler ces sédiments en filtrant ainsi l’eau dans des mousses à nettoyer régulièrement et non les subir ; s’ils se déposent dans l’aquarium il faudra les enlever régulièrement. On peut utiliser un écumeur de protéines pour extraire de l’eau  de nombreuses substances polluantes qui sont des substances nourrissantes pour ces bactéries.On peut aussi utiliser des pro biotiques, c’est-à-dire introduire des bactéries non pathogènes pour concurrencer les vibrions.

 

Mais les vibrions créent un bio film pour se cacher ; ils échappent ainsi à leurs prédateurs (et aux lampes à UV) et n’alertent pas les défenses naturelles des proies. Grâce à un système de communication complexe par signaux biochimiques (« quorum sensing » ou perception du quota) ils attendent d’être suffisamment nombreux pour quitter leur bio film, s’aventurer dans l’eau et pénétrer dans les hôtes qu’ils détruiront par leurs toxines. Ce sont les phases d’expansion puis d’attaque.

 

Surveillance Et Action Pour Un Aquarium Sain Grâce Aux Tests Bactéries :

L’apparition de l’avant-garde des vibrions doit être prise au sérieux et considérée comme un fort signal d’alarme.

 

Un test comme le Sanogard ® BDS-G est un bon outil de contrôle bactérien en aquaculture et aquariophilie. Il permet de détecter les vibrions au début de leur phase d’attaque en eau libre.

 

INVE AQUACULTURE nous a informé le 28 avril 2010 que la production du test était arrêtée. Nous testons actuellement un autre produit avant de vous le présenter.

 

- Il se présente sous la forme d’une plaquette test que l’on trempe 2 secondes directement dans l’eau des aquariums, viviers ou bacs de pisciculture, d’algues ou d’artémias.

- On replace le test dans son container et on le laisse incuber hors lumière solaire pendant 12-18 heures à 25-35°C dans un incubateur (1 boîte plastique contenant de l’eau, 1 chauffage d’aquarium, 1 thermomètre et 1 objet du genre mini-bol permettant au container de rester droit hors de l’eau font un excellent matériel).

- Le test donne alors des résultats bactériens précis sur le site sans l’intervention d’un laboratoire de microbiologie :

Les plaquettes ont deux faces ; la première en Agar marin transparent permet aux bactéries hétéro trophiques communes de se reproduire, tandis que la seconde recouverte d’Agar vert citraté au thiosulfate, au saccharose et aux sels biliaires (TCBS) est utilisé pour le développement sélectif des diverses espèces de vibrions.

Les colonies de vibrions, de 2 à 5 mm, apparaissent sur cette surface, en jaune (vibrions saccharose + comme le v. Alginolyticus) ou en vert (vibrions saccharose – comme les v. Vulnificus et v. Parahaemolyticus); on les compte en CFU (unités de colonies en formation).

 

Ce test se révèle une arme indispensable pour l’aquariophile et les éleveurs, car elle permet de détecter et de voir un adversaire qui se croyait invisible. On peut l’utiliser en bac d’élevage et même en bac hôpital pour suivre un traitement.

 

A lui seul ce test peut signifier la vie pour vos animaux préférés, au lieu d’une mort certaine."

 

 

Retour haut de page   

                                            

*  *  * 

 

 

 

 

 

HIPPOCAMPES ET VIBRIONS
© 2017 Patrick André
ACCUEIL PLANETE HIPPOCAMPE
TOUT SUR LES HIPPOCAMPES
ORIGINE DES HIPPOCAMPES, FOSSILES & ADN
LE JOURNAL DES HIPPOCAMPES
REPRODUCTION ET ELEVAGE DES HIPPOCAMPES
AQUARIUMS HIPPOCAMPES ET TOURISME
VIDEOS HIPPOCAMPES & DRAGONS DE MER
ACHETER DES HIPPOCAMPES
HIPPOCAMPES ET VIBRIONS
LES MUST DE PLANETE HIPPOCAMPE
CONTACT PLANETE HIPPOCAMPE
NEWS LETTER
LIVRES SUR LES HIPPOCAMPES
QUESTIONS HIPPOCAMPE
FAQ HIPPOCAMPES
ASSOCIATION PLANETE HIPPOCAMPE