Le journal le plus lu par les hippocampes francophones

Cette rubrique porte à votre connaissance les dernières nouvelles concernant tous les hippocampes, qu'ils vivent dans la nature ou dans des aquariums.

 

Numéro 8


 

 

 

 

LES PLUS BEAUX VOEUX 2014
ceux de l'OCEARIUM du Croisic

 

Après l'américain McDonough Design (http://www.zazzle.com/santa_claus_and_seahorse_sleigh_greeting_card-137101361016245994) qui présentait la plus belle carte hippocampe de voeux en 2013, c'est le site de l'Ocearium du Croisic qui a les honneurs de notre une en 2014.

La rencontre d'une jolie petite fille avec un adorable hippocampe d'une taille surprenante est superbement rendue. Nous pénétrons ainsi avec cette jeune héroïne dans le Pays des Merveilles où l'hippocampe est roi.

Le Pays des Merveilles ! Et si près de la patrie de Merlin l'enchanteur !
Le pays des Merveilles, cela ne fait-il pas un beau surnom pour l'Ocearium du Croisic ! Quelles autres merveilles y trouve-t-on encore auprès de son royal hippocampe ? A vous de les découvrir en rendant visite à l'Ocearium du Croisic dès sa réouverture, à partir du dimanche 2 février.

Bravo donc aux concepteurs de cette carte de voeux exceptionnelle, la plus originale et la plus belle de 2014 ! Et bonne visite au Pays des Merveilles !

Et félicitations aussi aux membres de cet aquarium pour la naissance dans la nuit du 12 juillet 2013 de près de 150 petits hippocampes de l'espèce Hippocampus guttulatus !

Pour consulter le site de l'Ocearium du Croisic, cliquez sur le logo ci-dessous.

 

* * *


LES ACTIONS DU SEAQUARIUM
POUR LA PROTECTION DES HIPPOCAMPES

Cette vidéo raconte comment il a été découvert une nouvelle colonie d'hippocampes près de la pointe de l'Espiguette dans le Gard
à l'est du Grau-du-Roi et les actions menées pour la sauver d'un péril qui menace son existence. 


Il existe dans le sud de la France une communauté de personnes désirant protéger la nature autour du bassin de Thau; leurs efforts se portent sur des espèces et des sites méditerranéens menacés.

Ces protecteurs régionaux de la nature sont regroupés dans plusieurs entités :

- L'association pour le bassin de Thau, l'APBT, association labellisée centre permanent d'initiatives pour l'environnement sous le nom de CPIE du Bassin de Thau. Elle regroupe 14 structures en son sein.


- L'association Stellaris qui travaille sur l'acquisition de connaissances sur les espèces marines sensibles.


- L'association scientifique et naturaliste Peau-Bleue dont le Directeur scientifique, Patrick LOUISY, est le responsable des programmes hippocampes. Cette association est par ailleurs membre du CPIE Bassin de Thau.


- le Seaquarium qui ne se contente pas d'être un des plus intéressants aquariums de la région. Son Directeur, Jean-Marc GROUL, en a fait un acteur régional essentiel de la protection de la vie marine en général et des hippocampes en particulier.


Les hippocampes sont bien sûr l'objet de toute leur attention ; l'affaire des hippocampes de l'Espiguette le montre très bien sur cette vidéo.




L'esprit des lois sera-t-il respecté ? Les associations du bassin de Thau sauveront-elles les hippocampes de l'Espiguette ? Le « Journal des hippocampes » vous communiquera dans ses prochaines éditions toutes les informations qu'il pourra obtenir. Il reviendra aussi sur les actions exceptionnelles menées par les associations du bassin de Thau.

LA VIDEO DE FABIEN DOUARIN
SUR LES HIPPOCAMPES DU BASSIN D'ARCACHON
 

En regardant et écoutant cette vidéo, vous allez découvrir les 2 espèces d'hippocampes qui vivent dans le bassin d'Arcachon, l'Hippocampus guttulatus, le chevelu et l'Hippocampus hippocampus au museau court. Leur vie et leur histoire sont présentées par un conteur qui sait rester concis.

 
 

Les images superbes collent très bien au texte et les deux se mettent mutuellement en valeur. Quant aux acteurs, les hippocampes, ils sont parfaits et donnent vie à l'ensemble. Et que dire de la musique, le point faible de la plupart des vidéos ? Ici elle rehausse le texte et l'image pour faire de cette vidéo une totale réussite.


 

LA MISE EN LIGNE DES ANCIENS NUMEROS D'OCEANORAMA

 

La mise en ligne des anciens numéros d'Océanorama, la revue de l’Institut Océanographique Paul Ricard est réalisée. Désormais le fameux numéro 32 de décembre 2002 peut être consulté par tous. Ce numéro contient un très bon article sur les hippocampes, article orné de superbes photos. Auparavant quelques rares exemplaires avaient été vendus sur le net par des particuliers, maintenant ce numéro est accessible à tous...

 

La Lettre d’Information de l’Institut Océanographique Paul Ricard, publication annuelle, a succédé à Océanorama. On peut ainsi télécharger la lettre N°11 de 2012 qui présente un article intitulé « hippocampes, maîtriser l'élevage » ;il porte sur l'élevage expérimental de l'Hippocampus guttulatus, afin de préserver la biodiversité . On apprend ainsi que sur la première portée d'un couple reproducteur, 224 sur 288 nouveau-nés ont survécu, soit un taux de survie de 78 %. Plusieurs dizaines d’hippocampes issus de cet élevage ont été confiés gracieusement à 14 aquariums publics.

Un grand bravo à l’Institut Océanographique Paul Ricard !

Pour consulter le site de l’Institut Océanographique Paul Ricard, cliquez sur le logo ci-dessous.

 

LA RENOVATION DU SECTEUR MEDITERRANEE DE L'AQUARIUM DE MONACO

C'est l'histoire brève et complète d'une rénovation qui a eu lieu au Musée Océanographique de Monaco. Tout le travail effectué dans les coulisses est mis au premier plan.



Nous avons aimé le  transfert des hippocampes dans leur nouvel aquarium  ainsi que  l'apparition inattendue de la statue géante d'un hippocampe !


 

 

LA POLLUTION DE FUKUSHIMA

A la suite de la catastrophe japonaise survenue dans la centrale nucléaire de Fukushima, on a beaucoup parlé de la pollution radioactive aérienne qui a atteint la banlieue de Tokyo ; dès le 11 mars 2011, elle a transformé peu à peu des milliers d'habitants des zones contaminées en cobayes humains.

Mais qu'en est-il de la pollution radioactive marine ?

Vous voulez savoir comment l'océan Pacifique est pollué régulièrement par de l'eau radioactive ? Alors écoutez et regardez cette excellente vidéo du journal Le Monde :


Comprendre la situation à Fukushima en deux... par lemondefr

 

En cette année 2014, la catastrophe de la centrale nucléaire de TEPCO à Fukushima continue sur terre, dans les airs et dans l'océan Pacifique : aux fuites radioactives permanentes s 'ajoutent les fuites radioactives épisodiques : plus de 400 000 m3 d'eau contaminée sont stockés, plus de 30 000 personnes travaillent sur le site, et l'argent coule aussi à flot ; un premier budget de 12 milliards d'Euros a été attribué par le gouvernement japonais.

Le monde sous-marin touché de plein fouet accumule les produits radioactifs et est en danger ; si aucune mesure de pollution radioactive ne concerne les hippocampes, celles concernant des saumons, mesures faites par le CRMS (Citizen's Radioactivity Measuring Station) révèlent une pollution énorme, 2456 becquerels par kilogramme !

Le CRIIRAD (Commission de Recherche et d'Information Indépendante sur la Radioactivité)(1) nous apprend par ailleurs que TEPCO a placé des filets dans le port local pour bloquer les poissons les plus contaminés …. De plus la pollution maximale trouvée par TEPCO sur les espèces vivant près de sa centrale sont de 244 000 becquerels par kilogramme alors que la norme à ne pas dépasser, fixée par le gouvernement japonais, est de 100 !


La centrale de Fukushima, comme un chancre qui dévore lentement la chair du Japon, déverse et déversera encore longtemps son pus radioactif dans l'océan ; que deviendra donc le monde marin meurtri et malade ...

(1) Pour ceux qui veulent en savoir plus, consultez le N° 61 de février 2014 du bulletin d'information des adhérents de la CRIIRAD ; cliquez sur le logo ci-dessous.


Nous suivrons de notre mieux cette catastrophe sans fin ...

 *   *  *

 

Première partie du numéro 9
SPECIAL NAISSANCES




 

NAT GEO WILD
MET EN SCENE LA VIE AMOUREUSE
DES HIPPOCAMPES BREVICEPS

Le point fort de cette vidéo est de montrer en seulement 3 minutes la vie amoureuse d'un couple d'Hippocampus breviceps; on y voit la rencontre, la cour des deux amoureux, la fécondation du mâle par la femelle, ce qui se passe dans la poche du mâle, les visites de la femelle pendant la grossesse de son partenaire et la naissance des petits du couple.


Le narrateur et la musique qui accompagne cette belle histoire en fait une sorte de conte de fées pour la gent hippocampe : "ils furent très heureux et eurent beaucoup d'enfants ..." 

 

L'AQUARIUM ANGLAIS "THE DEEP"
PRESENTE L'ACCOUCHEMENT
D'UN HIPPOCAMPE KUDA

Cette vidéo anglaise bénéficie des commentaires en français de Nat Geo Wild, chaîne du réseau du National Geographic Channel, ce qui sera un plus pour beaucoup de nos visiteurs. Cette vidéo a surtout le grand mérite de bien présenter l'accouchement d'un mâle Hippocampus kuda dans un des bacs de l'aquarium "The Deep", situé dans le Yorkshire.


Contrairement à ce qui est dit par le Directeur Scientifique, Graham Hill, il est très courant d'avoir des naissances de petits hippocampes dans son aquarium; mais le plus dur est hélas, de faire parvenir à l'âge adulte les alevins. Cependant, cela ne doit pas nous empêcher d'apprécier le superbe spectacle qui est présenté ici !

Pour visiter le site de THE DEEP, cliquer sur le logo



DES NAISSANCES A L'AQUARIUM
SEALIFE PARIS VAL D'EUROPE

Cette très courte vidéo présente un heureux évènement qui a eu lieu dans un des aquariums d'hippocampes de ce bel aquarium, celui des abdominalis; on peut aussi voir tous les petits qui sont placés dans une mini filet situé dans le bac de leurs parents.


Voici une raison de plus de rendre visite à cet aquarium qui présente toujours plusieurs espèces d'hippocampes !

Pour visiter le site du Sea Life Paris Val d'Europe, cliquer sur le logo

 


Le FILM de l'Institut Océanographique Paul Ricard
"BIODIVERSITE, objectif préservation"

Ce film est différent des autres  présentés dans ce numéro du Journal des Hippocampes; on ne voit pas que des hippocampes mais  plusieurs espèces marines à préserver. Les paysages sous-marins, dont un herbier de posidonies qu'aime beaucoup les hippocampes, sont magnifiques.
On savait que l'Institut Océanographique Paul Ricard pratiquait avec succès un élevage expérimental concernant une espèce méditerranéenne, l'Hippocampus guttulatus, afin de préserver la biodiversité. Dans cette optique, plusieurs dizaines d'hippocampes avaient ainsi été remis gracieusement à 14 aquariums publics. Ce film nous fait enfin pénétrer dans le saint des saints, l'écloserie expérimentale de l'Institut Océanographique Paul Ricard.


Cette "maternité" est superbe; ie nombre de petits hippocampes nés ici est impressionnant; c'est une grande réussite, admirez-la !

Pour consulter le site de l’Institut Océanographique Paul Ricard, cliquez sur le logo ci-dessous.





LA PRESENTATION VIDEO DES NAISSANCES
ET DE L'ELEVAGE DES HIPPOCAMPES ERECTUS
DU SEAQUARIU
M

Cette vidéo pourrait être appelée "Cheval de Mer 2" car elle présente la suite du projet hippocampe "Cheval de Mer" décrit dans le numéro de mai/août 2012 du Journal des Hippocampes; on se rappelle qu'environ 200 hippocampes de 4 espèces différentes avaient été installés dans un aquarium du Seaquarium du Grau-du-Roi. Que s'est-il passé depuis 2012 ?


Depuis 2012 la technique de reproduction des hippocampes a été maîtrisée par le Seaquarium, en ce qui concerne une espèce, l'hippocampus erectus. Cette technique est expliquée en détails et l'installation complète est montrée. Tout cela est superbement filmé.
Il faut par ailleurs préciser que les mâles qui vont accoucher doivent être isolés dans un bac différent car d'autres espèces de poissons vivent avec eux; et ces poissons dévoreraient les petits dès leur naissance, ce que ne font jamais les hippocampes.
Il reste maintenant à adapter cette technique aux 3 autres espèces d'hippocampes qui habitent dans le même bassin.

Pour visiter le site du Seaquarium, cliquer sur le logo


LA NAISSANCE D'UNE EXPOSITION
SUR LES HIPPOCAMPES

Le vendredi 7 novembre, au 6ème Salon de l'Ecologie organisée à l'Université de Montpellier 2, le prix "Environnement" de la Banque Populaire du Sud a été remis à 9 associations. Parmi elles, l'association pour le bassin de Thau, l'APBT, association labellisée centre permanent d'initiatives pour l'environnement sous le nom de CPIE du Bassin de Thau.

Ce prix vient récompenser le travail fait dans une exposition sur les hippocampes, exposition qui sera présentée au grand public début 2015. Un grand bravo à cette association !


 

* Suite et fin du numéro 9 en page 4 *

 

Retour haut de page     Vers la page 4    Vers la dernière édition

             

 

*   *  * 



LE JOURNAL DES HIPPOCAMPES page 3
© 2017 Patrick André
ACCUEIL PLANETE HIPPOCAMPE
TOUT SUR LES HIPPOCAMPES
ORIGINE DES HIPPOCAMPES, FOSSILES & ADN
LE JOURNAL DES HIPPOCAMPES
REPRODUCTION ET ELEVAGE DES HIPPOCAMPES
AQUARIUMS HIPPOCAMPES ET TOURISME
VIDEOS HIPPOCAMPES & DRAGONS DE MER
ACHETER DES HIPPOCAMPES
HIPPOCAMPES ET VIBRIONS
LES MUST DE PLANETE HIPPOCAMPE
CONTACT PLANETE HIPPOCAMPE
NEWS LETTER
LIVRES SUR LES HIPPOCAMPES
QUESTIONS HIPPOCAMPE
FAQ HIPPOCAMPES
ASSOCIATION PLANETE HIPPOCAMPE